La mélatonine c’est quoi ?

 

Article pour tout savoir sur la mélatonine

 

La mélatonine ou N-acétyl-5-méthoxytryptamine est une substance naturellement produite par la glande pinéale au sein du cerveau qui est régulée par la présence ou l’absence de lumière. La glande pinéale est une glande endocrine, une structure spécialisée dans la sécrétion d’hormones qui une fois libérées dans la circulation sanguine sont destinées à agir de manière spécifique sur un ou plusieurs organes cibles afin d’en modifier le fonctionnement. La mélatonine, communément connue sous le nom “d’hormone du sommeil”, est une molécule qui a plusieurs fonctions et bienfaits dans l’organisme mais qui est principalement connue comme étant l’hormone centrale de régulation des rythmes chronobiologiques. La chronobiologie correspond aux différents mécanismes dans l’organisme qui sont régulés par la temporalité. On parle alors pour la mélatonine de « neurohormone ». Une neurohormone est un messager chimique qui comme son nom l’indique est originaire d’un neurone. Dans le cas de la mélatonine, pour être plus précis, elle est synthétisée à partir d’un neurotransmetteur, la sérotonine, qui dérive elle-même du tryptophane. Un neurotransmetteur est un composé chimique libéré par un neurone qui agit sur un neurone à une distance très réduite (la synapse, la zone de “contact” entre le neurone et une autre cellule). Afin d’agir à distance, l’organisme créé à partir de la sérotonine (elle même synthétisée à partir de Tryptophane) de la mélatonine. La sécrétion de la mélatonine débute entre 19h30 et 21h30 en fonction des individus et s’accélère ensuite très rapidement. Dans un corps correctement régulé, le taux de mélatonine grimpe plus le soleil se couche, et la fatigue augmente proportionnellement. De manière générale, il atteint son maximum entre 1 heure et 3 heures du matin, avec de légères variations en fonction des saisons. Avec le retour de la lumière le matin, la production de mélatonine redescend ensuite, ce qui a comme effet le réveil. Le taux de mélatonine dans le sang, qui chute aux premières heures de la journée, retombe quasiment à zéro vers 9 heures. Il reste généralement à ce faible niveau tout au long de la journée. Le taux de mélatonine dans le sang peut cependant légèrement augmenter pendant la journée l’hiver, sous l’effet du manque de lumière. La mélatonine, en plus de son impact sur l’endormissement et le réveil, joue aussi un rôle d’antioxydant et de régulateur de la glycémie.

Ecrivez nous

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez la moindre question !